Des parrains et ambassadeurs prestigieux issue du milieu culinaire, du football ,humoriste ,de la téléréalité, du sport ou encore de la mode..

Mais avant tout, tous ont le cœur sur la main et malgré leur emploi du temps très chargé, ont accepté de vivre avec nous cette si belle aventure au coté des enfants hospitalisés !


 


Dominique-Frérard

Dominique Frérard ˇ
Fils d’un chef d’entreprise dans les transports, sa voie était toute tracée : la succession de l’entreprise familiale l’attendait.

Mais voilà, les enfants ne font pas toujours ce que les parents prévoient pour eux. La cuisine a toujours été la passion de Dominique.

Une grand-mère cuisinière dans les maisons bourgeoises, une mère qui cuisinait pour la famille.

Ces deux femmes lui ont transmis le goût de la cuisine sans le vouloir, juste leur exemple et leur amour de la justesse, des saveurs, des goûts, des produits et des odeurs.

Déterminé, Dominique aura gain de cause et entrera à l’école de cuisine de Saint Amand-Montrond et réalisera son rêve de jeune homme : être cuisinier.

Un parcours diversifié lui a permis de découvrir tous les secrets des cuisines. Après celles de la Marine nationale, il retrouvera les terroirs qui le conduiront de l’Allemagne à Vars-les-Claux, puis un pas vers le sud aux « Santons » à Grimaud, retour vers les cimes au « Lana » à Courchevel. Là, il n’a que 21 ans et se retrouve chef de cuisine du « Rond-point des pistes ». Retour vers le sud, en Corse, où en 1991 il obtiendra une étoile au « Régino » à Porto-Vecchio.
Aujourd’hui, Dominique est depuis 16 ans le chef d’orchestre des cuisines du restaurant « Les trois forts ». D’ailleurs on peut presque dire que « Les trois forts » n’est pas un restaurant d’hôtel, mais que le Sofitel vieux port est un hôtel dans un restaurant !

Il a su y imprimer sa personnalité, a-t-il transmis sa passion à ses trois enfants ? Bien sûr, le deuxième, 17 ans, suit les cours de pâtisserie à l’école hôtelière de Bonneveine à Marseille, de la pâtisserie à la cuisine…
La maîtrise et le brio de Dominique Frérard, unanimement reconnus par les journalistes gastronomiques et les épicuriens, auteur d’un superbe livre qui a obtenu le prix du meilleur livre de photographies culinaires au « Gourmand world cookbook award » en 2009, mériterait certainement d’accrocher une étoile, qui serait une réelle récompense pour ce chef de cuisine original, précis, artiste, créatif, designer de la cuisine. L’originalité est son talent, à tel point que l’on entend souvent dire « allons dîner chez Frérard ».

A-t-il transmis sa passion à ses trois enfants ? Bien sûr, le deuxième, 17 ans, suit les cours de pâtisserie à l’école hôtelière de Bonneveine à Marseille, de la pâtisserie à la cuisine…
La maîtrise et le brio de Dominique Frérard, unanimement reconnus par les journalistes gastronomiques et les épicuriens, auteur d’un superbe livre qui a obtenu le prix du meilleur livre de photographies culinaires au « Gourmand world cookbook award » en 2009, mériterait certainement d’accrocher une étoile, qui serait une réelle récompense pour ce chef de cuisine original, précis, artiste, créatif, designer de la cuisine.


Sabri-Lamouchi

Sabri Lamouchi ˇ
Biographie
Formation

Lamouchi débute la pratique du football dans sa ville natale de Lyon à La Duchère, à l’âge de 6 ans, où il reste quatre ans avant de rejoindre le club de CASCOL Oullins. Il reste là-bas jusqu’à l’âge de 18 ans, avant de rejoindre le centre de formation d’Alès.
Entrée dans le monde Pro

Lamouchi débute en Division 2 en 1991 avec Alès, où il reste jusqu’en 1994. Il se fait repérer lors du match de Coupe de France contre son ancien club de la Duchère, à l’occasion duquel il marque un but somptueux. Guy Roux lui fait alors rejoindre la première division et l’AJ Auxerre. Il appartient à la génération qui réalise le doublé coupe/championnat en 1996.

Sabri Lamouchi est sélectionné en équipe nationale tunisienne en 1994, mais il reste sur le banc des remplaçants suite aux choix de Khmais Laabidi, entraîneur national tunisien à l’époque. Cette attitude pousse le joueur franco-tunisien à changer de direction pour choisir l’équipe de France. Il participe à l’Euro 1996 et fait partie des 6 joueurs écartés de la “liste des 28″ d’Aimé Jacquet peu avant la Coupe du Monde 1998. Ses performances lui valent tout de même d’être recruté par un ténor du championnat, l’AS Monaco. Il y réalise deux magnifiques saisons, conclues par un titre de champion de France en 2000. Il quitte alors le club princier pour la Série A italienne.
La Série A

Arrivé à Parme, Lamouchi s’impose comme un titulaire grâce à sa redoutable technique. Véritable plaque tournante de son équipe, il reste trois ans à Parme, où il remporte une Coupe d’Italie, avant de rejoindre le grand Inter de Milan. Mais Lamouchi a 32 ans, et n’a plus la force pour s’imposer dans un tel club. Il reste une bonne partie de la saison sur le banc, avant de partir.
Fin de carrière

Après son départ de Milan, Lamouchi sombre en Série B au Genoa, où il réalise tout de même de bonnes performances. Il est alors tiré vers le haut par l’OM, qui le recrute en 2005. Il atteint la finale de la Coupe de France et réalise une très bonne saison. Mais, à la grande surprise des Marseillais, le 18 septembre 2006, il fait la demande de quitter l’OM pour cause de trop forte concurrence2. Il signe quelques jours plus tard au Qatar, à Al Rayyan, puis à l’Umm Salal Club.

En janvier 2009, il s’engage pour le club d’Al Kharitiyath3 jusqu’à la fin de saison. Il est aussi en parallèle consultant pour la chaîne Al-Dawri.

Il travaille depuis l’automne 2009 en tant que consultant sur l’antenne de Canal Plus.

Sabri Lamouchi est membre du club des Champions de la Paix, un collectif de 54 athlètes de haut niveau créé par Peace and Sport, organisation internationale basée à Monaco et œuvrant pour la construction d’une paix durable grâce au sport.
Carrière d’entraîneur

Le 28 mai 2012, il est nommé à la tête de la sélection de la Côte d’Ivoire en remplacement de François Zahoui. Il a pour tâche de qualifier la sélection pour le Mondial 2014 au Brésil.

Le 2 juin 2012, il gagne son premier match en tant qu’entraîneur de la Côte d’Ivoire, lors d’une rencontre face à la Tanzanie (2-0).
Palmarès

12 sélections en Équipe de France, 1 but (le 27 mars 1996 lors du match Belgique-France, score : 0-2)4.
Champion de France en 1996 avec l’AJ Auxerre et en 2000 avec l’AS Monaco
Vainqueur de la Coupe de France en 1996 avec l’AJ Auxerre
Vainqueur de la Coupe d’Italie en 2002 avec Parme
Finaliste de la Coupe de France en 2006 avec l’Olympique de Marseille
Vainqueur de la Coupe de l’Émir en 2008 avec l’Umm Salal Club




Shanna-et-Thibault-des-Anges-de-la-TéléréalitéBengous

 

 

 

 

 

 

 

Manue et Antonin  » Les Marseillais « 

Antonin et Manue

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Stéphanie  » Les Marseillais »

Stephanie Les Marseillais

 

 

 

 

 

 

 

Nos Ambassadeurs

 

 

Yvan Sorel Combattant pros de MMA et PANCRACE .
Coach et fondateur du TEAM SOREL

 

13214871_10209333825004016_1147196246_o

 

 

 

 

 

 

 

Fiona Gallet Miss Bouches Du Rhone 2015

13173731_242966272734552_4803879448856125385_n

 

 

 

Share Button